logo-santé

Allergie au soleil: comment prévenir et soulager la lucite estivale ?

BIEN-ÊTRE

Article publié le : 23/05/2018 Ecrit par Dolly junker

santeblog.biz_crème solaire 2.jpg

Vous constatez une réaction de votre peau provoquée par des expositions au soleil ? Vous êtes probablement victime de la lucite estivale, appelée également allergie au soleil. Qu'est ce que c'est ? Quels sont les modes de prévention et les traitements à prendre ? Point sur cette pathologie qui peut gâcher des vacances sous le soleil.

Qu'est-ce que la lucite estivale ?

Parmi les nombreuses réactions solaires, la lucite estivale est la plus fréquente. Elle se manifeste généralement dans les premiers jours après une exposition solaire durant le printemps ou l'été. La lucite ou l'allergie au soleil est en effet une réaction locale. Elle se manifeste par des éruptions cutanées se caractérisant par des papules rougeâtres ou des lésions plus importantes comme de l'urticaire solaire ou même des vésicules. Les lésions provoquent de fortes démangeaisons. Les éruptions surviennent généralement sur les zones exposées à savoir ; le décolleté, les épaules ou les bras.

Comment prévenir la lucite ?

Pour prévenir l'apparition des symptômes de la lucite, il est important d'utiliser une crème solaire contre les UVA ( qui provoquent les allergies au soleil). La crème s'applique avant l'exposition au soleil.

L'une des préventions de la lucite est l'exposition progressive au soleil et il convient de protéger sa peau avec une crème solaire même par temps nuageux. Les crèmes de protection doivent avoir un indice élevé supérieur à un SPF de 30 et à spectre anti UVB et UVA avec une application à recommencer toutes les deux heures. Les séances de bronzage de 12h à 16 ne sont pas conseillées à cause de l'intensité du rayonnement solaire.

La prise d'un antioxydant bêta-carotène à faible dose en tant que complément alimentaire est également un moyen de prévention. Le complément est à prendre plusieurs semaines avant l'exposition au soleil. Cela peut limiter les risques d'allergie.

Outre la prise de bêta-carotène, le dermatologue peut également prescrire de l’antipaludéen de synthèse à prendre avant et pendant la durée de l'exposition au soleil. La puvathérapie est aussi une solution qui s'utilise en dernier recours. C'est un traitement par photothérapie par rayons UV.

Comment traiter la lucite ?

Dans le cas où les éruptions et les démangeaisons sont importantes, si une hydratation de la peau ne suffit pas à calmer la lucite, il convient d'appliquer une crème à base de cortisone, après consultation d'un médecin, durant quelques jours avec un anti histaminique oral pour permettre aux lésions de disparaître. Si une nouvelle exposition au soleil est envisagée alors que les éruptions n'ont pas encore disparu, alors il est conseillé d'utiliser une protection solaire UVA UVB. Cela permet de limiter l'aggravation des symptômes. En effet, ce sont les rayons UVA touchant l'épiderme en profondeur qui sont les responsables de l'apparition de la lucite, il faut savoir les différencier avec les UVB qui provoquent les coups de soleil et le bronzage. Toutefois, il est préconisé de se dispenser de s'exposer au soleil en présence des boutons. Certes, ce n'est pas facile pour les vacances, mais cela permettra de guérir plus rapidement.

 

COMMENTAIRES


Voici d'autres articles similaires qui pourraient vous intéresser