logo-santé

Faut-il éviter la consommation d’amandes d’abricot ?

BIEN-ÊTRE

Article publié le : 29/04/2019 Ecrit par Dolly junker

Les autorités sanitaires rappellent toutefois que ces amandes amères peuvent provoquer des risques d’intoxication. Alors, faut-il ou pas consommer ce produit ?

 

Un peu d’histoire pour tout comprendre

Il faut remonter quelques années en arrière pour comprendre l’origine de la controverse qui entoure la consommation des amandes amères d’abricot. Un médecin écossais, le Dr Robert Carrison était l’un des premiers scientifiques qui s’intéressaient aux habitudes alimentaires des Hunzas au début du 20ème siècle. Ce sont des peuples qui vivent dans la montagne de l’Himalaya, un endroit reculé dans le nord du Pakistan.

Le scientifique remarque que les Hunzakuts sont de grands consommateurs d’amande d’abricot. En plus de l’incroyable longévité de ces peuples, le Dr Carrison a été fasciné par le fait que les Hunzakuts n’ont jamais connu aucune pathologie de cancer.

Dans les années 50, le Dr docteur Kreb Sr a marché sur les traces de Carrison et s’intéressait aux habitudes alimentaires des Hunzas. Au fil de son étude, il est parvenu à mettre en relief la consommation d’amandes amères par ce peuple et l’absence d’incidence de cancer dans ce lieu.  

 

Jason Vale et les amandes amères d’abricot

Dans les années 90, l’histoire de Jason Vale a suscité une remise en question des études antérieures faites sur les amandes d’abricot. Cet Américain a témoigné de sa guérison rapide de cancer suite à la consommation d’amande d’abricot et de pépins de pommes. Il a été ensuite condamné en juin 2014 suite à la campagne qu’il a menée sur son site qui vante les mérites de ces amandes. Vale a purgé une peine de 63 mois en prison mais lorsqu’il est sorti, son histoire ne s’arrête pas.

Des années plus tard, Jason Vale a été rattrapé par le cancer et a incriminé son mode d’alimentation riche en viande. Il a fait aussi l’aveu comme quoi il a arrêté de consommer des amandes amères d’abricot. Aussi a-t-il décidé de recommencer à prendre des amandes d’abricot car ne voulant pas subir une intervention chirurgicale. Le résultat est sans appel. Vale a connu une nette amélioration grâce à cette décision et a aussi décidé d’adopter un régime alimentaire sain.

 

Alors faut-il consommer les amandes d’abricot ?

Les amandes amères d’abricot doivent leur amertume à l’amygdaline. Celle-ci, nommée vitamine B17 par certains scientifiques, peut libérer du cyanure lorsqu’elle est ingérée. La controverse autour de la consommation d’amande d’abricot concerne ainsi ce risque d’intoxication au cyanure.

Entre 2012 et 2017, l’Agence nationale de sécurité sanitaire ou Anses a fait par ailleurs état de plusieurs cas d’intoxication liés au cyanure. Cependant, le nombre exact des gens intoxiqués varie étrangement en fonction des sources.

Ce qu’il faut retenir de cette situation est alors la nécessité de consommer avec modération les amandes d’abricot. Il faut bien savoir que les autorités sanitaires n’interdisent pas la consommation de ce produit. Elles ne font que mettre en garde contre les risques liés à une consommation excessive de ces amandes.

COMMENTAIRES


Voici d'autres articles similaires qui pourraient vous intéresser