logo-santé

Pourquoi consulter un psychologue pour enfant ?

Conseils

Article publié le : 04/05/2017 Ecrit par Dolly junker

Harcelement-scolaire-l.jpg

D’où il est difficile de définir les raisons de consulter un psychologue pour enfants. Toutefois, tout peut être motif, car la consultation auprès d’un enfant est spécifique. Si vous voulez mieux comprendre la difficulté de votre enfant, il n’y a qu’uneseule règle : ne jamais porter de jugement.

 

Tout peut être un motif à consulter

Nombreux sont les motifs de consultation pour un enfant. Cela peut être un retard de développement, une dépression, un trouble de sommeil, un désintéressement ou une difficulté scolaire… Pour faire simple, dès que votre enfant traverse un malaise ou une difficulté, c’est déjà un motif pour vous rendre chez un psychologue pour enfants.Il faut tout simplement rester à l’écoute et vigilantsur ses comportements. Pour vous aider, les signes qui doivent vous alerter peuvent être :

  • Anodins (trouble de sommeil, irritabilité)
  • Inquiétant (changement brusque de comportement, tristesse, isolement…)

Donc, il n’existe pas des règles à respecter. C’est aussi le même pour la fréquence et la durée de la consultation. En principe, le psychologue, l’enfant et les parents les définissent ensemble selon leurs besoins et leurs disponibilités. Toutefois, à court ou à moyen terme, chaque consultation doit durer au moins 30 minutes. Donc, dès lors que vous avez des doutes si votre enfant a besoin d’un psychologue ou non, il est vivement recommandé de demander conseils auprès de ses entourages (amis de classe, enseignants, directeur d’établissement…)

Consultation spécifique auprès d’un enfant

La consultation auprès d’un enfant est spécifique, car il est encore entièrement dépendant de son environnement. Ainsi, une première séance doit avoir lieu. C’est une prise de contact avec les parents et l’enfant. Puis, les parents sont reçus en premier pour exposer leurs attentes. Pour sa part, le psychologue va essayer de comprendre la difficulté ressentie par l’enfant à travers l’histoire que racontent ses parents. Puis, une réorientation vers d’autres professionnels peut avoir lieu.

Lorsque l’enfant est reçu seul, c’est à son tour de s’exprimer librement. Il peut utiliser un papier, un crayon, des jouets… Selon la demande des parents, le psychologue peut faire un test projectif pour bien déterminer toutes les sources du problème de l’enfant. Enfin, ce professionnel doit faire un compte rendu et une proposition de solutions aux parents. Le choix entre psychologue en libéral ou dans un centre médico-psycho-pédagogique est un autre sujet.

COMMENTAIRES