logo-santé

Secrétaire médical, une personne clé dans l’univers médical

SANTÉ

Article publié le : 09/05/2018 Ecrit par Dolly junker

secretaire medicale.jpg

Entre autres tâches, il prend les rendez-vous, accueille les arrivants en salle d’attente, et établit les comptes rendus des consultations de la journée.

Les multiples attributions du secrétaire médical

Le secrétaire médical occupe une fonction essentielle auprès d’un médecin indépendant, dans une clinique ou un hôpital, un laboratoire d’analyses biomédicales, un centre de radiologie, une crèche, une maison de retraite, un établissement de cure ou encore dans un organisme médico-social.Dans le milieu hospitalier, une évolution est possible vers le poste de secrétaire médical principal, d’adjoint des cadres hospitaliers ou de chef de bureau.

Sa mission comporte une grande part de travail administratif : secrétariat médical téléphonique, accueil physique des patients, admission, prise de rendez-vous, gestion du planning du (des) médecin (s), encaissement des actes médicaux, saisie du courrier et des comptes rendus des consultations ou postopératoires, suivi et archivage des dossiers…

Mais la dimension humaine est également essentielle dans ce métier. Par conséquent, en plus de la maîtrise des termes médicaux et de laréglementation des soins, ainsi qu’une bonne organisation personnelle, certaines qualités sont essentielles pour rassurer et mettre les patients à l’aise : disponibilité, courtoisie et discrétion, secret professionnel oblige.

Les voies d’accès au poste de secrétaire médical

Le titre de secrétaire médical est un titre de niveau IV certifié par l’État inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles. Il n’existe aucun diplôme d’État spécifique, mais des certificats peuvent être obtenus après une formation ou grâce à une VAE.

Au niveau bac, il est ainsi possible de décrocher un certificat de secrétaire médicale ou de secrétaire médico-social(e), ou un titre de secrétaire médical ou de secrétaire technique option santé.

À bac + 1, les choix disponibles sont les FCIL secrétariat médical et secrétariat médico-social ou la formation de secrétaire médical et médico-social de l’IRFSS.

Au niveau bac + 2, les options sont le titre de secrétaire médico-social ainsi que le DU de technicien de l’information médicale à l’université d’Avignon.

Enfin, certains établissements dispensent une FCIL secrétaire assistant médico-administratif de niveau bac+3.

Les bacheliers(notamment bac pro gestion administration et bac techno ST2S) peuvent suivre auprès du Centre national de formation à distance(Cned) une formation reconnue par l’État sanctionnée par le titre de secrétaire médical.

Pour exercer la profession dans une structure publique (hôpital, centre de protection maternelle et infantile - PMI), le passage du concours externe de la fonction publique est obligatoire, mais il est nécessaire d’être titulaire du baccalauréat. Le Cned propose une préparation aux concours de la fonction publique hospitalière.

COMMENTAIRES